Mon nouveau roman: Love Isn’t Always On Time

Hello tout le monde!

Aujourd’hui est un grand jour pour moi car avant sa sortie imminente – en version numérique – je vous dévoile enfin le titre, la couverture ainsi que le résumé de mon nouveau roman. Dévoiler son travail de plusieurs mois provoque une multitude d’émotions. De la joie, de l’excitation mélangés à beaucoup de stress et d’appréhension. Voici donc sans plus attendre et en avant-première les infos sur mon cinquième roman.

Le titre:

Love Isn’t Always On Time

(L’Amour n’arrive pas toujours à l’heure)

La couverture:

Le résumé:

    « Quelqu’un a dit que la vie n’est pas un long fleuve tranquille et je peux vous dire que cela est complètement vrai. Ah ! Pardon. Quelle impolie je fais. Je ne me suis pas présentée. Je m’appelle Nicky Woods et je suis texane.

J’avais dix ans le jour où ma vie a basculé et jamais je n’oublierai ce qui s’est passé lors de cette nuit orange qui m’a séparée de toi, Matthew.

Les talkies-walkies ont cessé de fonctionner et AlFred a cessé de voler. Cet événement m’a complètement bouleversée. Pendant huit ans, j’ai espéré te retrouver mais l’espoir a diminué au fur et à mesure des années.

Une promesse faite à Mamina, un départ pour New York pour réaliser ma « Rêvéalité », à 18 ans une nouvelle vie ne peut que commencer…

Mais ! J’ai découvert le terrible secret de la famille Woods. Et rien depuis cet instant ne compte plus à mes yeux que de révéler la vérité au grand jour et de te retrouver Matthew, et cela, même si je dois me mettre en danger. »

J’espère que « Love Isn’t Always On Time » vous plaira et que Nicky Woods, mon héroïne, vous fera vivre une belle aventure. Amitié, enfance, intrigue, suspense, émotion et Amour, voici les ingrédients de ma romance sentimentale.

En attendant sa sortie, espérant que vous lui accorderez un accueil aussi chaleureux qu’OBSOLESCENCE. Relations programmées, je vous souhaite de vivre votre Rêvéalité.

Avec toute mon affection,

Virginie

PS: N’oubliez pas, n’hésitez pas à me dire ce que vous en pensez!

…PARRAIN, Le Magicien: je vous dévoile la couverture…

Hello tout le monde!

Comme annoncé sur ma page facebook Virginie Louboutin, auteure et blogueuse, l’heure est venue de vous dévoiler, en avant-première, la couverture de mon prochain livre, un roman jeunesse destiné aux enfants de 6 à 10 ans. L’illustration a été réalisée par ma binômette: la talentueuse illustratrice Marion Guillon Riout. J’espère du fond du cœur que vous serez aussi fan de la couverture que moi, mon Homme et mes Ladybugs nous le sommes.

Alors sans plus tarder, voici donc dans un premier temps…roulement de tambours… la couverture de cette première Imaginistoire de Milane: 

(suite…)

… Aider son corps à se détoxifier avec l’infusion Framboise et Citron Vert de chez PAGÈS…

Hello les Freemom,

Vous savez que je suis une théïque plus du tout anonyme et que j’affectionne particulièrement la marque PAGÈS pour ses goûts subtiles divers et variés mais aussi pour ses valeurs véhiculées (valeurs que vous pouvez retrouver ici si vous avez manqué l’article). C’est pourquoi aujourd’hui, je vais vous parler de l’infusion Détox que j’ai pu tester en avant première lors de sa sortie.

…Infusion DÉTOX FRAMBOISE CITRON VERT, lorsque la douceur et l’acidulé se mélangent…

(suite…)

…Chor’E Danse Studio, une école de danse et de Wellness & Fun qui déchire…

Hello les Freemom,

Aujourd’hui, j’ai le regret de vous dire que ça y est…, les vacances d’été sont terminées car et oui…on y est… demain c’est la rentrée. Rentrée scolaire pour les enfants « petits et grands » et travail pour les « encore plus grands ». Mais vous le savez, étant de nature positive, j’aime apporter des bonnes nouvelles. J’ai donc le plaisir de vous annoncer que le mois de septembre a débuté (ça vous le savez déjà… ce n’est pas un scoop), que ce mois est « LE mois » où l’on inscrit nos freekids aux activités extra-scolaires et où on s’inscrit aux activités extra-professionnelles (ça vous le savez déjà, ce n’est pas un scoop) mais surtout que j’ai une SUPER ADRESSE sportive à vous partager (et ça… c’est un SCOOP!!!). Bien sûr les Freemom…on n’ abandonne pas fin Octobre…non, non, non! On ne lâche rien! OK? Parce que je vois déjà le truc venir…

Début Septembre:

« Bon les filles, on s’inscrit à la salle de sport? Cette année on s’y tient et l’été prochain, on a un corps à en faire chialer Rihanna de jalousie! »

Mi-Septembre:

« Wow! Intense cette séance, ça fait un bien fou! »

Fin Septembre:

« Qui a eu cette idée de merde? »

Début Octobre:

« Ah bah super, moi non plus je ne peux pas venir mardi prochain. Ça tombe bien! »

Mi-Octobre:

« Et si on allait plutôt se faire un bon plateau TV? »

Fin Octobre:

« Tout le monde a pensé à ne pas renouveler son abonnement à la salle? »

Hihihi, bon trêve de plaisanterie…, redevenons sérieuses! En plein dans le timing, aujourd’hui, j’ai envie de vous parler de l’une de mes adresses préférées en matière de sport. Il s’agit d’une école de danse et de Wellness & Fun qui propose multiples disciplines. Il s’agit de Chor’E Danse Studio. À la tête de cette école riche en valeurs, je vous présente Céline Rondel, directrice, professeure (professeure avec un E, c’est mon côté féministe) de danse et maman de deux enfants.

(suite…)

…Au mois de mai, on fait une bonne action en s’occupant du chapeau de notre regard avec Benefit…

Hello les Freemom,

Aujourd’hui, on va parler poils, on va parler pince, on va parler cire, on va parler regard. Pourquoi? Parce qu’une bonne action se cache derrière ce sujet. Comme une bonne partie des femmes, je pense que vous devez vous épiler les sourcils. Les filles, et si pour ce mois de mai, je vous proposais de faire une bonne action en prenant rendez-vous avec Benefit! Je vois déjà vos sourcils se lever car vous vous demandez quel est le rapport entre bonne action et s’épiler les sourcils? Laissez-moi vous expliquer le pourquoi du comment.

(suite…)

…Playlist d’OBSOLESCENCE. Relations programmées…

Hello tout le monde,

Aujourd’hui, je vais vous présenter la playlist qui accompagne la lecture d’OBSOLESCENCE. Relations programmées. Lorsque j’ai commencé à écrire les premières pages de ma New Romance, j’ai souhaité donner à chaque chapitre, le titre d’une chanson car la musique est tellement, mais tellement importante dans une histoire à mes yeux. Si vous n’avez pas encore lu ma New Romance ou bien si vous décidez de la relire, je vous invite à écouter ses titres (en cliquant sur les liens en rose) afin de vous imprégner complètement de l’ambiance que j’ai voulu donner, créer tout au long de l’aventure d’Emy. Les voici:

(suite…)

…Nouvel extrait d’OBSOLESCENCE. Relations programmées – Chapitre 6: Oops I did It Again…

Hello les Girls,

Aujourd’hui sur le blog, je vous partage un troisième extrait de ma New Romance OBSOLESCENCE. Relations programmées. Alors installez-vous sur votre chaise, fauteuil, canapé, lit, siège de voiture, lunette des toilettes. Hey! Quoi? Vous n’avez jamais lu dans la pièce à caca?

photo: deblog-notes.com

Enfin bref…, positionnez-vous confortablement où que vous soyez.

Si vous êtes une théïque* anonyme préparez-vous un thé. À éviter si on fait la p’tite com ou la grosse com, on est d’accord hein…

Théïque*: personne complètement accro au thé qui ne peut s’empêcher de boire cette boisson en lisant ne serait-ce que pendant une journée et donne l’impression d’avoir une tasse greffait dans une main.

Bon, j’arrête de vous dire n’importe quoi et je vous laisse lire ce nouvel extrait plus profond cette fois-ci, qui dénonce les comportements ignobles qui ont provoqué de vrais troubles émotionnels chez Emy qui a construit sa personnalité sur son enfance terrible.

(suite…)

…Thé vert bio: Sérénité Aloe vera Fruit de la passion: la pause bien-être d’une Théïque plus du tout anonyme…

Hello les Freemom,

Pour celles qui me suivent, je crois que vous connaissez toutes quelle est mon addiction. Bon pour celles qui ne me connaissent pas encore, je dois vous avouer quelque chose. Petit conseil, imaginez-vous une ambiance groupe de paroles pour Théïques anonymes:

– Bonjour, je m’appelle Virginie, je suis auteure et blogueuse et je suis une grande *Théïque anonyme (bon pas très anonyme mais j’aime bien le dire, enfin l’écrire).

Dans mon jargon, *théïque signifie une personne complètement accro au thé. Une théïque ne peut s’empêcher de boire cette boisson ne serait-ce que pendant une journée et donne l’impression d’avoir une tasse greffait dans une main.

 

Bon trêve de plaisanterie…enfin presque, maintenant que vous cernez un peu plus mon profil, aujourd’hui je vais vous présenter le p’tit nouveau qui a fait son entrée dans la gamme de chez PAGÈS (si vous n’avez pas lu mon article sur cette marque française, pas de soucis, cliquez ici). Mais avant de découvrir cela, je vous rappelle quand même brièvement qui est PAGÈS.

(suite…)

…Merci pour vos avis sur OBSOLESCENCE. Relations programmées…

Hello les Freemom, les Freegirls,

Pour celles qui ne connaissent pas encore ma comédie romantique OBSOLESCENCE. Relations programmées, j’ai décidé de partager avec vous les commentaires, les avis de mes lectrices qui naviguent entre Amazon, Facebook, Booknode, etc… . Peut-être que cela vous donnera l’envie de connaître l’histoire d’Emily Johnson. J’en profite d’ailleurs pour remercier mes lectrices du fond du cœur car lorsque l’on est une jeune auteure – avec beaucoup de doutes, les retours sont très importants. En ce qui me concerne ça me booste encore plus. Alors MERCI à vous de prendre de votre temps pour me faire connaître votre avis, votre ressenti.

Voici quelques commentaires:

Si vous voulez passer un bon moment je conseille ce livre. L’histoire et l’héroïne sont attachantes et l’écriture de Virginie Louboutin est fluide et agréable. Les pointes d’humour et le caractère entier d’Emy rendent l’histoire addictive. Bonne lecture.

(suite…)

…2ème Extrait: OBSOLESCENCE. Relations programmées. Chapitre 5: Alejandro…

Hello les GIRLS,

J’ai le plaisir de vous annoncer qu’ OBSOLESCENCE. Relations programmées est désormais disponible à la vente en version papier sur Amazon, en cliquant sur ce lien. YOUHOU! YOU-HOU-HOU! Je suis tellement contente que je suis en train d’exécuter un double salto arrière suivi d’un flip avant et d’une rondade superbement maîtrisée…, enfin…, dans ma tête, parce que j’ai le cul collé à ma chaise pour vous écrire cet article et parce qu’à part la rondade, je suis incapable de le faire…hihihi!!!).

Alors pour l’occasion, je vous dévoile aujourd’hui un autre extrait de ma comédie romantique qui se situe au chapitre 5. Chaque chapitre étant le titre d’une chanson, celui-ci s’appelle Alejandro – en cliquant sur le titre vous serez dirigés si vous le désirez vers la chanson de Lady Gaga qui m’a accompagnée tout au long de l’écriture de ce chapitre.

Situation: Emy est avec Alejandro, une de ses conquêtes en CCDD – Conquêtes en Contrat à Durée Déterminée – à l’hôtel « Ritz Carlton », Central Park, New York.

  

 

OBSOLESCENCE. Relations programmées

5. Alejandro

La chambre réservée, nous partons vers les ascenseurs où le liftier nous attend. Nous n’avons rien à faire. C’est lui qui appuie sur le bouton correspondant à notre étage. Les portes refermées, Alejandro me regarde intensément. La tension sexuelle présente dans cet espace de 3 m², est palpable. Il se rapproche de moi mais je recule.

—      Nan, nan ! Minute ! Plus que quelques secondes à attendre Monsieur Pressé ! Dans la chambre.

—      Vite alors ! Qu’il monte vite cet ascenseur ! lâche- t-il.

Cela doit lui sembler être un supplice d’attendre sans me toucher à cet instant. Mais j’aime contrôler les choses. C’est moi qui décide ! Une phrase de ma mère décédée vient à mon esprit :

—      « Emily jolie, mon Emy chérie, lorsque tu seras plus grande, garde toujours le contrôle de ton corps, de tes pensées, de ton être. N’oublie jamais cela ! » me disait-elle le regard couleur arc-en-ciel.

J’aurai pu m’amuser à la maquiller aux couleurs des jolies crinières des licornes mais, ce n’est pas moi qui lui donnais ce regard blessé aux couleurs du spectre lumineux.

Mon souvenir terminé, je reviens au moment présent. Même si nous savons pertinemment tous les deux que nous allons finir par coucher ensemble, j’aime susciter le désir. Et je le fais maintenant, dans cet ascenseur. Je commence à enlever mes talons à la semelle rouge le plus élégamment possible sans le quitter du regard, puis je les lui donne. Il sourit et ne bouge pas. Mes mains positionnées en arrière, d’un jeu d’épaules sexy et glamour, ma veste glisse le long de mes bras. Experte. Je suis devenue experte en la matière grâce à Georgia, spécialiste de l’effeuillage chic et sensuel du Midnight Club. L’ascenseur s’arrête. Nous sommes arrivés à notre étage. Les portes s’ouvrent. Alejandro, impatient à l’évidence, amorce le pas en direction de la chambre. Il marche presque jusqu’au bout du couloir puis s’arrête d’un coup lorsqu’il se rend compte que je ne suis pas derrière lui. Il se retourne. Je suis toujours dans l’ascenseur. Alejandro revient sur ses pas.

—      Tu fais quoi Mademoiselle PneuCrevé ? s’interroge le mâle chargé de testostérone.

—      Si tu veux qu’il se passe quelque chose entre nous cette nuit, dépêche-toi ! C’est maintenant ! Dans trois secondes, j’appuie sur le bouton pour fermer les portes de l’ascenseur.

Alejandro, surpris, est désormais bouillonnant d’adrénaline. Il marche de plus en vite. Je le regarde, il me regarde. Il est vrai que nous ne sommes que des étrangers mais des étrangers qui ce soir sont attirés l’un par l’autre. Les portes commencent à se fermer. Sur le point de se rejoindre, la suite des événements dépend de cet instant, uniquement de cet instant. Est-ce qu’il va réussir à entrer dans l’ascenseur ou va-t-il échouer? Il ne reste plus que dix centimètre d’ouverture dans lesquels je n’entraperçois plus qu’un coté de son visage et une partie de ses doigts qui ont réussi à s’interposer. Juste à temps. La fermeture de l’ascenseur s’annule. Il s’ouvre à nouveau. Alejandro ravi, esquisse un sourire. Il entre à l’intérieur.

—      Bien joué, lui lancé-je.

Il appuie sur le bouton de fermeture. À mon tour, j’appuie sur le bouton « Stop » pour bloquer l’ascenseur –  plus beaucoup de monde les utilise à cette heure-ci.

—      Au fait, tu ne m’as dit ton prénom ? me chuchote- t- il à l’oreille.

—      Tu n’as pas besoin de le savoir, je n’ai pas envie que tu dises mon prénom Alejandro, je veux juste que tu m’embrasses tout de suite.

Il s’exécute. Les portes se referment complètement, nous laissant seuls profiter d’un corps à corps fougueux.

Tous droits réservés. Copyright. Virginie Louboutin. 2017

Voilà pour le second extrait les GIRLS. J’espère qu’il vous a plu et qu’il vous donne envie de connaître l’histoire d’Emily Johnson.

Passionnément vôtre!

À tantôt…