Hello les Freemom,

Aujourd’hui j’ai envie de vous faire part d’un texte qui fait du bien et qui a fait le tour des réseaux sociaux, appelé: « Le mieux, c’est… ». C’est une maman qui a pris en photo le texte accroché au mur du cabinet du pédiatre de son bébé. Le voici:

« Le mieux c’est, »

Le mieux, ce n’est pas le sein.
Ce n’est pas non plus le biberon.
Le mieux, ce n’est pas de le prendre dans les bras.
Ce n’est pas non plus de ne pas le prendre dans les bras.
Le mieux, ce n’est pas de le poser de telle manière.
Ce n’est pas non plus de le poser de telle autre manière.
Le mieux, ce n’est pas de le couvrir de telle façon.
Ce n’est pas non plus de le couvrir de telle autre façon.
Le mieux, ce n’est pas de lui donner de la nourriture en purée.
Ce n’est pas non plus de lui donner de la nourriture en morceaux.
Le mieux, ce n’est pas ce que dit ta mère.
Ce n’est pas non plus ce que dit ta femme ou ton mari.
Le mieux, ce n’est pas qu’il reste avec une nourrice.
Ce n’est pas non plus qu’il aille à la crèche ou qu’il reste avec ses grands-parents.
Le mieux, ce n’est pas de suivre un certain type d’éducation.
Ce n’est pas non plus de suivre un autre type d’éducation.

Sais-tu ce qui est vraiment le mieux ?
Le mieux c’est toi

Le mieux, c’est ce que ton instinct te dicte.
Le mieux, c’est ce qui t’aide à te sentir bien.
Le mieux, c’est ce qui te permet d’être heureux ou heureuse avec ta famille.

Car si tu vas bien, ils recevront le mieux. Car le mieux, c’est toi.
Car si tu te sens sûre de toi, ils se sentiront aussi sûrs d’eux-mêmes.
Car si tu estimes bien faire, ta tranquillité et ton bonheur les atteindront aussi.

Car le mieux c’est toi.
Cessons de dire à chaque père ou à chaque mère, ce qui est le mieux pour lui ou pour elle.

Car ce qui est vraiment le mieux pour tes enfants, c’est toi.

Ce texte fait tellement de bien car nous sommes constamment jugées sur ce que nous faisons ou ne faisons pas, si on souhaite la péridurale ou pas, si on allaite ou pas, si on fait du cododo ou pas, si on prépare des repas homemade ou pas, si on emmène notre enfant à la crèche ou pas, si l’on est en congé parental ou pas, si l’on travaille ou pas, si notre enfant va à l’école à 2 ans ou pas, si on fait du sport ou pas, si on a retrouvé notre ligne après grossesse ou pas et j’en passe… .

Moi j’ai envie de dire, de crier même parfois aux mamans jugeantes et qui entraînent même leurs enfants dans cette mécanique de méchanceté: Occupez-vous de vos affaires, ce qui est bien pour vous, ne l’est pas forcément pour les autres. Alors oui, parfois il faut écouter des conseils et les mettre en pratique mais uniquement lorsque cela nous correspond vraiment.

Notre vie n’appartient pas aux personnes jugeantes. Si ces personnes ne sont pas heureuses, et bien qu’elles n’essaient pas de venir entâcher le bonheur des autres. À la place, elles devraient tenter de retrouver le leur en utilisant leur énergie débordante pour se concentrer sur des choses positives. Il y a tellement de jeunes mamans que j’ai rencontrées et avec qui j’ai beaucoup discutées qui souffrent aux quotidiens de remarques désobligeantes et désagréables.

Futures, jeunes ou moins jeunes mamans, gardez confiance en vous, écoutez-vous, croyez-en vous, soyez attentive à votre famille et à vous-même, entourez-vous des personnes positives et balayez les personnes qui vous jugent sans vous connaître (et oui sans vous connaître, c’est le POMPOM! lol).

pompoms

 

Libérez-vous de toute cette négativité et soyez une Freemom, libre dans sa tête (comme Diégo…lol), libre dans ses choix et dans ses actions.

Allez positivement vôtre!

À tantôt…

PS: Cette vidéo ici,  représente bien le texte ci-dessus, regardez-là. Peace & Love parce qu’au fond, nous voulons toutes et tous la même chose, le même Graal: le bonheur de nos enfants.

Please follow and like us:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *