Happy Style

Hello les Freemom,

Si vous suivez mon blog, vous savez que je suis naturellement optimiste. J’aime la vie et je veux en profiter au maximum. Et ce que je souhaite par dessus tout, c’est transmettre ma positive attitude (p’tite pensée à Lorie!!!) à mes Ladybugs, mon entourage et à vous les Freemom!!! Il est tout à fait normal de ne pas toujours avoir le moral et d’avoir des coups de blues…ça m’arrive aussi. Mais en général, ça ne dure pas longtemps.

Nous sommes dans la catégorie Mode et Beauté et Miss Freemom nous parle de positivité, mais où veut-elle en venir? J’y viens…

Lorsque mon Homme m’a emmené faire du shopping, la consigne à suivre était: Tu n’achètes que des choses pour toi! En effet je suis comme la plupart d’entre nous je pense, quand je vais faire les magasins, je ne ressors qu’avec des sacs remplis de vêtements, accessoires pour mes filles.

– Pour moi? Hein? T’es sûr?

Ce n’est pas si simple! Car faire plaisir à mes filles me rend heureuse alors qu’acheter des choses pour moi me culpabilise. Mais nom d’un p’tit bonhomme, j’y ai le droit et vous aussi les Freemom! Et puis quand on règle le problème de la culpabilisation…qu’est-ce que ça fait du bien de s’occuper de soi!

Mon homme me dit:

– Allez on y va!

Bon OK! Mon Homme est trop Cool! Enfin c’est aussi surtout qu’il ne veut plus que sa chérie porte ses pantalons et pulls désormais déformés par une des plus belles choses qui me soit arrivée, la grossesse (3). Nous prenons la route, direction un centre commercial. Nous rentrons dans le grand hall. Quel magasin choisir? Il y en a tellement? Mon instinct revient au galop et mes yeux se dirigent vers le magasin pour enfants. Je commence à emboiter le pas vers celui-ci quand la voix de mon cher et tendre me dit:

– Eh, tu fais quoi?

– Bah, c’était juste pour aller voir..(oui je sais pas très convainquant).

– Non, non, non. On est ici pour toi!

Et me voilà, dans un magasin pour nanas!!! Au début, je suis comme timide, j’ai un peu perdu la main mais mon âme de nana revient vite au galop! Et super! Je suis toute heureuse car je trouve des pulls qui transmettent une positivité et reflètent mes pensées.

S’ils vous plaisent et que vous avez envie de les porter, je les ai trouvé chez Jennifer à des prix tout à fait abordable. Ceux qui sont en rose sont disponibles et vous dirigent directement sur leur site, le vintage flower n’est disponible qu’en magasin. Les voici en photos.

1

Sharing happiness, Inspire, Smile everyday, Vintage Flower mais aussi Enjoy together, Best day ever…que des mots qui font du bien!

Adieu culpabilisation et bonjour fashion freemom!

À tantôt…

Le bowl cake…un pur Kif de bon matin

Hello les Freemom,

Aujourd’hui, j’ai une question à vous poser. Quelle importance accordez-vous à votre p’tit déjeuner?

Avec les réveils speedou speedou pour préparer tout le monde avant d’aller au travail et accompagner les enfants à l’école, beaucoup de personnes prennent le p’tit dej sur le pouce ou voire carrément pas du tout. Pourtant ce repas est très important car c’est celui qui va donner de l’énergie au corps pour bien démarrer la journée. Dieu sait qu’on en a besoin…de cette énergie, n’est-ce pas les Freemom? Et Nos p’tits monstres aussi (le petit déjeuner est essentiel pour leur bon développement). En effet après la nuit, le petit déjeuner va rebooster notre cerveau et alimenter nos muscles. Si l’on saute ce repas, cela peut provoquer des problèmes de concentration, des crises d’hypoglycémie, de la fatigue et malaise.

Pour moi le petit déjeuner est Le REPAS de la journée. La composition de ce repas varie régulièrement, dépend du temps que j’ai et de ma pratique de sport. Mais je ne le saute JAMAIS et mes filles n’ont plus! J’ai fait une découverte récemment qui s’appelle le bowl cake. Qu’est-ce que le bowl cake? Le bowl cake est le cousin du mug cake. Voici sa recette rapide, saine, et gustativement délicieuse:

Ingrédients:

  • 1 banane
  • un oeuf
  • 3 c/s de lait végétal (amande, noisette…)
  • miel
  • 1 c/c de levure chimique
  • 40g de flocons d’avoine
  • des pépites de chocolats noirs 70% minimum

Écrasez la banane dans un bol, ajoutez l’œuf (pour les sportifs, vous pouvez y mettre que le blanc si vous préférez), mélangez bien. Versez l’équivalent de 3 c/s de lait végétal (celui que vous voulez) et battez votre mixture à l’aide d’une fourchette. Versez les flocons d’avoine, la levure, le miel et les pépites de chocolats suivant votre convenance et délayez le tout. Mettez au four à micro-onde entre 2 à 4 minutes suivant la puissance de votre appareil. Sortez, démoulez, décorez (morceaux de fruits frais, secs, oléagineux tels que noix de cajou, amande, noix de coco râpée…), et… DÉGUSTEZ!!!

 

12516011_10207421202381692_431673686_n

 

Suggestion pour compléter ce p’tit déj:

  • un verre de jus de citron pressé avec de l’eau à température ambiante à jeun
  • Un verre de jus d’orange pressé

Bon à savoir, les bienfaits de cette recette:

La banane: riche en potassium, minéral vital, il favorise la concentration et l’apprentissage. La banane est également riche en vitamine B qui aide à détendre le système nerveux, cela apaise. La banane est source de fer, elle permet l’augmentation de l’hémoglobine dans le sang ce qui est important en cas d’anémie (souvent chez les enfants et femmes enceintes). Contrairement à ce que l’on pourrait croire, la banane évite la constipation car elle contient beaucoup de fibres. Manger une banane peut soulager des brûlures d’estomac car elle agit en anti-acide naturel. Elle est également conseillée pour les femmes enceintes, lors des nausées matinales car la banane stabilise le taux de sucre dans le corps, les nausées sont ainsi diminuées ou évitées.

L’œuf: riche en nutriments antioxydants et protéines. Les protéines participent à la formation du tissu musculaire et sont un composant essentiel de toutes les cellules et du système immunologique.

Lait d’amande: plus facile à digérer, riche en magnésium, en fer, en calcium et en vitamine E.

Les flocons d’avoine: contiennent beaucoup de fibres et sont dépuratifs. Grâce à une grande quantité d’acides aminés, ils stimulent la production de lécithine dans le foie et permet ainsi la dépuration complète des toxines de l’organisme. Ils contrôlent également le taux de sucre dans le sang : c’est une excellente nouvelle pour ceux qui ont du diabète.

Le chocolat noir: le chocolat noir est un antioxydant reconnu.

Y’a plus qu’à!!!

Délicieusement vôtre!

À tantôt…

PS: Si décidément vous n’avez pas le temps pendant la semaine, profitez du week end ou jours de repos pour vous préparez un bon petit déjeuner. Vous allez voir, vous allez y prendre goût et vos enfants aussi!!!

 

 

Le Cap des 30 ans, on en parle?

Hello les Freemom!

On se couche le soir, tout va bien, on est jeune, on a toute la vie devant nous.

On se réveille le lendemain matin et BIM! On se sent d’un coup plus vieille, on voit la naissance de rides que l’on avait pas la veille. On n’est pas d’humeur joyeuse mais pensive. On réfléchit à ce que l’on a fait, pas fait. On se refait le film de nos 10 dernières années qui sont passées à une incroyable vitesse. Un flashback qui nous fait nous poser des tas de questions. Suis-je satisfaite de ma vie personnelle, professionnelle? Ai-je accompli ce je voulais?

On se lève un matin et on a 30 ans.

Après avoir bougonné un peu…bon d’accord beaucoup, et fêter cela comme il se doit, vient la vision de l’avenir, des projets. 30 ans, c’est une progression dans notre existence. C’est à nous de faire en sorte que cette dizaine soit remplie de bonheur, de rires, de rêves personnels et professionnels accomplis.

Et puis après tout, ça fait seulement 10 ans que j’ai 20 ans…Pas vous?

…Love, Laugh & Live…

Je vous souhaite une joyeuse trentaine!

À la prochaine…mais pas trop vite…pour le cap de la quarantaine.

PS: Et vous les Freemom, comment avez-vous vécu votre cap de la trentaine ou comment vous sentez-vous à l’approche de vos 30 ans?

STARS

Hello les Freemom,

Aujourd’hui, je vais vous faire découvrir une Imaginistoire inventée par Milane et moi, un soir avant l’arrivée du marchand de sable. Je vous souhaite une bonne lecture et surtout n’hésitez pas à la raconter à votre ou vos enfants!

STARS

Stella est une petite fille joyeuse, pleine de vie. Elle aime beaucoup l’école et surtout jouer avec les copains. Aujourd’hui, la maîtresse présente une nouvelle élève à la classe, Lou, qui sera toujours accompagnée d’une grande dame aux yeux de biche. La nouvelle est très mystérieuse, pense Stella lorsqu’elle se décide à lui parler lors de la récréation. Stella lui propose de jouer avec elle. Lou ne répond pas, Lou ne regarde pas, Lou chantonne. Stella est triste.
– Pourquoi Lou ne veut-elle pas jouer avec moi, demande Stella à la grande dame aux yeux de biche ?
– Ce n’est pas qu’elle ne veut pas, c’est que Lou ne peut pas jouer comme toi, Stella.
– Pourquoi ? s’interroge la petite fille.
– Parce que Lou n’arrive pas à discuter, à échanger comme toi tu le fais avec moi. Lou s’est inventée un monde dans sa tête où elle s’y réfugie la plupart du temps.

Alors que Lou se trouve à côté de la grande dame aux yeux de biche, la voilà partie à courir, à courir, à courir faisant le tour de la cour de l’école. Tous les élèves la regardent et se demandent quelle mouche l’a piquée.

Ding Dong, la cloche sonne, retour en classe. La journée défile rapidement. Stella ne s’ennuie jamais à l’école. Oh non, il y a tellement de choses à faire. C’est l’heure de la sortie des classes et chaque élève repart chez lui accompagné de ses parents. La maman de Stella arrive et l’emmène avec ses deux petites sœurs à la maison. La soirée se passe, après avoir pris le goûter et jouées ensembles, les sœurs sont invitées à souper lorsque le papa rentre du travail. Nous sommes en hiver. Il fait froid. Les cheminées fument sur les toits et les poêles à bois réchauffent les maisons. Maintenant il est l’heure d’aller au lit. Stella se prépare tranquillement à aller se coucher. Pour cela elle accomplit son rituel du soir après avoir soupé. Au programme : préparation de la table du petit déjeuner pour le lendemain, nettoyage des dents avec son dentifrice à la fraise, petit pipi avant d’aller au lit, lavage des mains, brossage de ses cheveux couleurs noisettes, câlins à ses sœurs dans leur lit pour une douce nuit, bisous de papa et maman après avoir dit Je t’Aime et hop au dodo.
Le rituel du soir se passe comme d’habitude pour notre jolie Stella. Mais lorsqu’elle se rend au lit, bien au chaud sous sa couette, elle ne peut s’empêcher de penser à Lou. Cette petite fille qui a quelque chose de différent. Elle pense, pense, pense et finit par appeler sa maman. Sa maman arrive rapidement.
– Que se passe-t-il Stella ? demande la maman inquiète.
– Je n’arrive pas à trouver le sommeil.
– Pourquoi ? Il y a-t-il quelque chose qui te préoccupe ?
– Oui maman.
– Raconte-moi, dit-elle en s’asseyant sur le bord du lit.
Stella raconte alors l’arrivée de la nouvelle élève à l’école et dans leur classe. Cette petite fille, Lou qui ne peut pas jouer avec les autres enfants.
– C’est bien triste maman, si Lou ne peut jamais jouer avec des copains et des copines.
– Écoute ma fille, je vais te raconter une histoire. Cette histoire c’est celle de Lumineuse, une petite étoile, petite oui mais qui brille de mille feux dans le ciel. Lumineuse avait pleins de copines à côté d’elle. Elle s’amusait beaucoup et ne s’ennuyait jamais. Elle était très heureuse mais elle avait envie de jouer avec Filante. Lumineuse cherchait à tout prix comment attirer l’attention de Filante, sans succès. Filante parcourait des kilomètres et des kilomètres sans jamais prêter attention aucune à une étoile. Lumineuse, lors d’une fraîche nuit d’hiver, eût une idée.
– EURÊKA, lança-t-elle toute heureuse. Sais-tu Stella ce que Lumineuse a fait ?
– Non, maman.
– Lumineuse s’est dit, si Filante ne peut jouer avec moi, c’est à moi de venir jouer avec elle si elle m’accepte.
C’est ainsi que Lumineuse fila jusque Filante et partie avec elle jouer, voyager à la découverte de la voie lactée et de l’immensité de l’univers.

Retour à l’école:
Le lendemain, lorsque la cloche sonne la récréation, notre nouvelle élève part courir mais cette fois accompagnée de Stella acceptée par Lou, à la découverte du chemin d’une amitié différente. Différente, oui mais Amitié avant tout !

Sujet traité: L’autisme.

Tous droits réservés.

Les Imaginistoires

Hello les Freemom,

– Maman raconte-moi une histoire? S’il te plaît? nous demandent nos p’tits monstres le soir avant de s’endormir avec un grand sourire qui remonte jusqu’aux oreilles.

L’histoire du soir est très importante pour nos enfants. Elle nous fait partager un doux moment avec eux. Elle permet la transition vers la nuit, qui peut être source d’angoisses pour l’enfant. Je ne le dirai jamais assez mais nos p’tits monstres ont besoin de repères. Des rituels du soir qui leur permettent de se sentir en sécurité. Raconter une histoire en est un. L’histoire permet de passer de l’excitation de la journée vers l’apaisement de la nuit. Elle est aussi là pour mettre des mots sur certaines peurs et rassure l’enfant car il se dit par exemple:

– Ce personnage a peur du noir, comme moi!

Les histoires sont là pour l’aider à grandir et dépasser ses difficultés. En plus de ça, les livres font découvrir à l’enfant les mots, l’écriture et enrichissent son imagination.

Si aujourd’hui je vous écris un article sur les histoires c’est parce que d’une part, j’aime inventer, écrire mais aussi parce qu’un soir ma plus grande fille, ma Sauterelle, m’a demandée:

– Maman, ce soir je veux une histoire qui vienne de ta tête.

– Qui vienne de ma tête? Oui, heu, oui… pourquoi pas.

C’est qu’elle me prend au dépourvu ma Sauterelle. Je lui dis OK mais à une condition, c’est que l’histoire, on l’invente toutes les deux.

Elle m’a dit:

– OK maman!

Et voilà le début des Imaginistoires de Milane et Maman.

Inventer une histoire est une vraie gymnastique. Papa et/ou maman et l’enfant se creusent la tête, imaginent, inventent un nouveau monde, des personnages, des actions, des rebondissements, une fin, une morale. C’est un vrai moment de complicité, de travail d’équipe, d’échanges, de rires. Mais aussi de confiance, car en inventant ses propres histoires, l’enfant peut parler plus librement de ses peurs du moment, ses angoisses, ses déceptions de la journée, ses envies, ses rêves qu’il fait vivre à travers ses personnages. C’est un excellent moyen de communication qui permet à l’enfant de se libérer de ses inquiétudes, ou de revivre des instants qu’il a apprécié. Après cela, je vous le dis, c’est un enfant apaisé et une bonne nuit garantie.

Alors bien sûr pas tous les soirs (on est d’accord, hein!!!) mais une fois par semaine déjà c’est bien. Si vous décidez d’essayer, vous pouvez vous aider avec cette structure narrative à suivre:

  • situation initiale: choisir un Héros / personnages (pas beaucoup)/ lieu
  • élément déclencheur: qu’est-ce qu’il se passe?
  • le déroulement de l’histoire: les actions et les réactions
  • le dénouement: l’action qui permet le retour au calme
  • situation finale: l’équilibre retrouvé

Maintenant c’est à vous! Vos p’tits monstres vont adorer et vous apprécierez également ce moment.

À tantôt…

PS: N’hésitez à laisser des commentaires les Freemom.

Tous droits réservés: Les Imaginistoires.

 

I’m a Freemom

Hello les filles,

Je me présente, je suis une Freemom. Une Free quoi? Vous avez bien lu, une Freemom! Mais qu’est-ce qu’une Freemom?

Une Freemom est une femme, une mère, une compagne ou pas, une working-mama…LIBRE! Je vois déjà des sourcils se lever et des p’tits nez se retrousser. C’est à dire, pensez-vous? Si aujourd’hui, j’ai décidé de créer ce blog, c’est un peu pour moi mais surtout pour vous!

  • Pour vous mamans, qui faîtes passer le bonheur de votre ou vos enfants et votre conjoint avant tout.
  • Pour vous mamans, qui avez momentanément ou complètement arrêté votre carrière professionnelle pour vous occuper de votre famille et qui subissez des remarques désagréables parce que soit disant, vous ne faîtes rien et n’êtes pas utiles à la société.
  • Pour vous mamans, qui avez choisi de poursuivre votre carrière professionnelle et confié votre ou vos enfants à une nounou ou à la crèche et qui subissez des remarques désagréables parce que soit disant vous ne vous occupez pas assez de votre ou vos enfants.
  • Pour vous mamans, qui ne prenez pas le temps, mini soit-il, de vous occuper de vous et rien que de vous et qui soit disant, se laisse aller et ne fait aucun effort pour être belle.
  • Pour vous mamans, qui prenez le temps de vous occuper de vous, mais qui soit disant, est au détriment du temps passé avec vos enfants.

Enfin… pour vous mamans, vous toutes qui quelques soient vos choix personnels, professionnels, familiaux, êtes constamment jugées à un moment ou un autre sur vos décisions. Freemom est un site pour vous mamans, qui faites de votre mieux pour conjuguer votre vie de femme, vie de couple, vie de maman, vie professionnelle pour que tout s’harmonise au mieux.

Freemom est là pour partager avec vous, des articles, des astuces, des recettes, des idées mais surtout une positivité. Croyez fort en ce que vous êtes, ce que vous faîtes. Ne laissez jamais quelqu’un vous faire croire que vous ne valez rien et ne vous rabaissez pas à ce jeu! Au contraire, montrez de quoi vous êtes capables!

On dit qu’il faut prendre son mal en patience … et si l’on prenait notre bien en urgence?

Allez, rejoignez vite la communauté Freemom!

À tantôt…

…À travers leurs sens…

Hello les Freemom,

Ne trouvez-vous pas qu’avec la vie qu’on mène, si nous ne prenons pas le temps de se poser un moment, nous sommes complètement esclaves du quotidien? Quotidien qui se répète et qui défile malgré nous à une vitesse incroyable. Depuis que je suis « adulte », je trouve que le temps passe plus vite. Une sensation étrange, comme si lorsque j’étais enfant, adolescente le temps était différent. Les secondes étaient des minutes, les minutes étaient des heures. Bon j’exagère un peu mais c’est presque ça!!! Presque!!! Mais pourquoi, ai-je ce sentiment alors que les unités temporelles sont les mêmes que lorsque j’étais plus jeune? Peut-être que Doc pourrait m’aider à y voir plus clair sur le sujet mais il est toujours dans son train à vapeur volant pour voyager dans le temps…

Le temps est relatif, chaque personne le perçoit différemment certes, mais ce temps à l’air de s’envoler plus vite lorsque l’on atteint l’âge adulte. Est-ce un processus naturel ou bien est-ce le fruit de la vie en société et de nos plannings chargés?

Lorsque l’on devient « grand », le planning type d’une Freemom (à quelques différences près) est le suivant:

Lever, douche ou pas, lever des enfants, habillage, p’tit déj, aller à la crèche, garderie ou école, aller travailler à l’extérieur ou chez soi (travailleurs indépendants, maman en congé parental), finir le travail, récupérer ses enfants à la crèche, école ou garderie, goûter, jeux ou devoirs, bain, préparation repas, dîner, brossage des dents, rituel du soir, câlins, coucher, nettoyage maison et tâches ménagères (linge, repassage, rangement…), douche ou pas, coucher, dodo. Puis ça recommence…jours après jours.

Il est très facile de rester coincé dans ce planning répétitif. Avec nos enfants, le temps file. Un jour, ils viennent de pousser leur premier cris, le lendemain ils marchent, le sur-lendemain, ils vont à l’école (sentiment que beaucoup de parents ont)… mais nos enfants, si on les écoute, si on s’impose de se mettre à leur rythme parfois, le temps alors, nous donnera l’impression que les aiguilles de l’horloge prennent aussi leur temps pour tourner.

Alors j’ai fait comme mes filles, j’ai pris le temps de regarder ce qu’elles regardent. Le soleil qui se lève le matin lorsque j’ouvre les volets, les couleurs du ciel et les gouttes de rosée à l’aube qui sont sur les vitres de la voiture, la forme des nuages, des arbres, un arc-en-ciel, la beauté de la lune, des étoiles, les animaux, les cailloux qui ont telles ou telles formes…

Alors j’ai fait comme mes filles, j’ai pris le temps de ressentir à nouveau ce qu’elles touchaient pour la première fois. Je me souviendrai toujours de ma Sauterelle, Milane, lorsqu’elle a touché le sable pour la première fois. Nous marchions sur le sable et cherchions une place. Milane était dans mes bras puis je l’ai posé délicatement. Lorsque ses pieds ont touché le sable pour la première fois de sa vie, elle a plié ses genoux et m’a regardé genre, c’est bizarre ça maman!!! Et là, mes yeux dans les siens, mes sens réveillés grâce à elle, j’ai eu l’impression de redécouvrir la sensation du sable sous mes pieds.

Alors j’ai fait comme mes filles, j’ai pris le temps d’écouter le chant des oiseaux qui se réveillent le matin, le bruit du bois qui crépite dans le poêle, le bruit des vagues qui se jettent sur les rochers, le bruit d’une mouche en train de voler.

Alors j’ai fait comme mes filles, j’ai pris le temps de redécouvrir le parfum des fleurs, de sentir l’air marin à pleins poumons, la vase en bouchant mon nez le plus vite possible et d’apprécier encore plus qu’avant l’odeur des gâteaux en train de cuire tranquillement dans le four.

Alors j’ai fait comme mes filles, j’ai redécouvert à travers elles, le goût des fruits et légumes dont le premier la carotte, une saveur si douce et si sucrée.

C’est à travers leurs sens que les miens se sont encore plus éveillés. Et ce sont elles qui donnent jour après jour, toujours un peu plus de SENS à ma vie.

À tantôt…

PS: Et vous les Freemom, vos enfants ont-ils réveillés vos sens?

 

 

 

La banane à tartiner

Hello les Freemom,

16h30:

À peine avons-nous récupéré nos petits écoliers à la sortie de l’école, qu’ils nous assomment d’une phrase inlassablement dite: « Maman, j’ai faim! ». En ce qui me concerne, je suis gourmande certes, mais je veux « bien manger ». Tout ce que je prépare pour mes filles chaque jour, sont des habitudes alimentaires, un style de vie qu’elles apprennent et qu’elles apprécient.

Vous êtes d’accord sur le fait que les rayons biscuits regorgent de pleins de gâteaux différents qui attirent l’œil de nos p’tits monstres et le nôtre aussi (bah oui il faut se l’avouer!!!). Et des fois, ça fait du bien de craquer. Il y en a qui sont meilleurs que d’autres pour la santé. Mais, aujourd’hui je vais vous livrer une recette extrêmement simple pour un goûter sain, équilibré, délicieusement bon, testée et approuvée par mes Ladybugs.

Il ne s’agit non pas de la pâte à tartiner Nutella ou autres marques mais de la banane à tartiner. Alors pour cela, il vous faut:

  • des bananes
  • du miel
  • des cracottes au sarrasin
  • des fruits rouges tels que framboises, myrtilles, cassis, groseilles
  • ou du chocolat noir 70% minimum
  • ou des noix de cajou

(suite…)